Bienvenue dans l'univers des BAROUDEURS

 

ACCUEIL VAN INTO THE WILD2ACCUEIL VAN INTO THE WILD510377485_10204268320801021_5394126912177081568_n

"Le bonheur n'est réel que s'il est partagé" Chris McCandless.

L'histoire de ce journaliste a marqué chacune de nos deux âmes amoureuses de la nature et assoiffée de découvertes.

Nous tenterons sur ce blog de passionnés de dénicher grâce à notre Van Into the Wild, les plus beaux coins, de vous faire vivre les plus belles rencontres, et de partager nos préparations sportives pour l'atteinte d'objectifs.

Lorsque la participation à une épreuve de belle envergure s'allie à l'environnement naturel qui l'entoure, le résultat demeure entier.

Nous espérons que chacun d'entre vous puisse se retrouver dans cet esprit d'évasion et nous suivre pour que l'on aille plus loin et plus haut encore.

Quiétude

Quiétude….

Quelques mètres carrés pour toi, pour moi, pour celui ou celle qui a pu un jour prendre conscience de l’importance de ne pas passer à côté d’un instant anodin au préalable et qui se révélera ensuite en un laps de temps bienveillant .

Cet endroit existe partout sur terre, à toi de le découvrir , d’en privilégier le moindre attrait olfactif, visuel et évidemment sensoriel.

Les yeux balaient avec douceur la courbe de cette colline qui termine sa crête a la porte du phare Camarat, comme l’on pourrait parcourir la rondeur d’une hanche pour immortaliser cette minute délicieuse bercée par la dernière vague lissant le sable à son retrait pour la première vision et envoûte par le fin grain de cette peau qui aimante la peaume de la main du samaritain qui jeté alors sa bienveillance en partage.

Oublie le tumulte disgracieux de la vie ordinaire, celle polluée de bruits bizarres et désagréables, celle qui t’enferme entre 4 plaques de plâtre, maintenant son sujet face à l’écran, coupable de tous les méfaits , la vue qui baisse, l’être qui en devient âpre et sans rayonnement .

Ne voyons pas ici un quelconque rejet de ce système rassurant tel un maton qui te guide, t’ordonne et en même temps te protège.mais plutôt comme une fenêtre sans verrou, qui pourrait rendre à la condition humaine l’essence même de son existence.
La liberté..je ne connais aucun mot aussi fort dans cette langue de Molière, sa culture se reflète a moi chaque fois que je tends ce fraternel hamac, le point de vue est alors systématiquement unique et j’y perçois toujours le meilleur.

2 enfants qui poursuivent ce crabe dans leur parcours rocailleux, ils sont bel et bien dans leur monde, ils sont libres.
Un petit groupe de kayakistes ont ameri il y a 5 minutes dans cette crique o combien chaleureuse, ils sont heureux, je le suis , ils me le rendent comme l’environnement qui m’entoure.

A la lecture de ces quelques mots écorchés sur cette pause déjeuner, si le sourire est présent, si l’esprit du lecteur par mis mes amis, s’est bien évadé , c’est alors que je n’invente rien et que chacun peut se reconnaître dans mon instant, dans mon récit, dans sa propre vie.

La pensée du prochain week End en partage m’envahi a cet instant précis.
De la mer à la montagne, du repos à l’effort, tout est changement , tout est remis en cause, mais l’œil verra toujours le même spectacle qui saura nourrir son imaginaire.

Je reste un gosse, un môme libre et vous transmets cette insouciance depuis ce sympathique hamac….

De moaaaaaaaaa………

LEAVE A COMMENT