Bienvenue dans l'univers des BAROUDEURS

 

ACCUEIL VAN INTO THE WILD2ACCUEIL VAN INTO THE WILD510377485_10204268320801021_5394126912177081568_n

"Le bonheur n'est réel que s'il est partagé" Chris McCandless.

L'histoire de ce journaliste a marqué chacune de nos deux âmes amoureuses de la nature et assoiffée de découvertes.

Nous tenterons sur ce blog de passionnés de dénicher grâce à notre Van Into the Wild, les plus beaux coins, de vous faire vivre les plus belles rencontres, et de partager nos préparations sportives pour l'atteinte d'objectifs.

Lorsque la participation à une épreuve de belle envergure s'allie à l'environnement naturel qui l'entoure, le résultat demeure entier.

Nous espérons que chacun d'entre vous puisse se retrouver dans cet esprit d'évasion et nous suivre pour que l'on aille plus loin et plus haut encore.

De Briançon à Jausier

ETAPE 5

BRIANCON -JAUSIER

103 kms
2200 D+

Quitter la cité médiévale aux remparts de Vauban pour s’attaquer plus au sud au monument des Hautes-Alpes.
Le Col de l’Izoard (2360m).

Qu’il soit franchi pendant le triathlon d’Embrun ou en compagnie de ma brune à frange, l’émotion qu’il me laisse à son passage, à elle seule vaudrait un aller-retour dans la journée pour en palper une miette .

Un papi, tres vieux, doublé vers les fonds de Cervière, nous conta ses épopées sur ce mythique massif alors que nous n’étions que projets embryonnaires.
Débonnaire voir inconscient, à pas d’âge cet antique gaillard nous file la pédale pourtant d’une belle allure.
Peut-être la vision du cuissard bombu de l’amazone lui rendait ses guiboles de ses années glorieuses et victorieuses d’ascensions épiques.

Mais malgré nos surpoids de voyageurs au long court, la fraîcheur de nos mollets ne laissèrent aucune chance à ce grincheux haut alpin mais infiniment touchant pour mériter son titre de guest star du jour dans le présent récit.

La pause déjeuner au refuge Napoléon reste un grand moment.
Les regards curieux des voisins à nos endroits, la plâtrée de bolognaise revigorante, la tarte au citron meringuée …… L’instant présent et le plaisir d’avoir fait et l’excitation d’avoir encore à faire.

Du col nous plongeons sur les pénitents de calcaires, sentinelles et témoins de tant de passages de caravanes sur cette route historique.

Nous saluons la stèle de Louison Bobet.

Arvieux, sa plaine fertile puis la vallée du Guil, carrefour entre le Queyras et l’embrunais.

Chalet Les Moineaux 264 rue de l’Auche – Jausiers 101e avec ptit’ dej’

 

LEAVE A COMMENT